Ça fait aujourd’hui huit (8) ans que l’épouvantable tragédie du 11 septembre 2001 a eu lieu.

Même après tant d’années, tout le monde se rappelle de cette journée et de ce qu’ils faisaient lorsqu’ils ont appris que des avions avaient percuté les Tours jumelles de New York et que le Pentagone était également sous attaque.

Il y avait même des rumeurs qu’un autre avion allait vers Chicago, puis vers Los Angeles et finalement, nous avions appris que le fameux United Flight 93 s’était écrasé en Pennsylvanie, sans atteindre sa cible présumée.

C’était une journée cauchemardesque où les images des tours qui s’effondraient étaient passées en boucle.

Nous avions la gorge serrée et la rage au cœur en voyant des milliers de personnes prises au piège de béton qui allait devenir leur tombe. Les services d’urgence de New York étaient complètement dépassés et la panique s’est installée alors que des rumeurs annonçaient que d’autres avions pouvaient ne pas avoir encore été identifiés.

Puis, il y a eu la démolition contrôlée du WTC Building 7 — une superbe tour de près de 50 étages (plus haute que Place Ville-Marie, à Montréal) qui s’est effondrée sur elle-même sans toucher un seul édifice avoisinant, tout comme les deux Tours WTC 1 et 2 (qui ont fait des dommages “légers” à certains édifices mais rien d’important).

C’était la journée où, pour la toute première fois depuis que l’histoire humaine est documentée, un avion causait la chute d’un édifice (toutes catégories d’édifices confondues).

C’était aussi la première fois qu’un édifice à structure d’acier s’effondrait après un impact d’avion, une bombe ou un incendie… et ça s’est produit trois fois, en l’espace de quelques heures!

Les lois de la physique ont également été tordues de manière impossible lorsque les trois édifices de New York se sont effondrées à la vitesse de la gravité (sans aucune résistance) ce qui est totalement impossible pour des édifices aussi solides. N’importe qui avec un minimum de connaissances en physique comprend tout de suite qu’il a fallu des explosifs pour que ça se produise mais bon, les “grands médias” continuent de mentir à ceux qui leur font aveuglément confiance en se collant à la “fable officielle” du gouvernement américain.

Les lendemains des attaques du 9/11 ont été pénibles pour tout le monde, à commencer pour les familles et amis des victimes.

Grâce à cette tragédie, George W. Bush et ses complice, comme Dick Cheney, Donald Rumsfeld, Colin Powell et Condoleeza Rice, ont menti à propos des fameuses armes de destruction massive en Irak et du lien entre le régime de Saddam Hussein et Al Quaida, ce qui a permis d’envahir illégalement l’Irak, de voler ses ressources naturelles (son pétrole, en premier lieu) et ensuite, toujours avec la même fable des “terroristes talibans”, de faire le même coup, en Afghanistan (là, ce sont les pipelines et l’opium qui financent le larcin).

Tous les citoyens, de tous les pays de la planète, ont vu leurs libertés fondre comme un glaçon au soleil alors que l’épouvantable PATRIOT Act américain a été pris comme modèle pour des “politique anti-terroristes” toutes plus contraignantes les unes que les autres.

  • Les gagnants des suites du 9/11?
    • Les banquiers, les industrialistes du complexe militaro-industriel et les compagnies de “sécurité”.
  • Les perdants?
    • Tous les citoyens américains et du monde.

Si vous écoutez TVA ou Radio-Canada depuis trop longtemps et que vous aimeriez savoir ce qui s’est vraiment passé le 11 septembre 2001, vous devriez prendre le temps de visionner ce qui suit…

Certains citoyens, comme Richard Martineau, préfèrent s’en tenir au récit officiel, approuvé par la Maison Blanche, concernant les attentats du 11 septembre 2001.

Cependant, tout le monde n’est pas aussi obstiné à nier l’évidence que ce à quoi nous avons assisté dépasse totalement ce qu’auraient pu accomplir une poignée de combattants d’Al Quaida, aussi frustrés eussent-ils pu être.

N’hésitez pas à visiter l’excellent site 9/11 Truth Movement si vous voulez enfin comprendre ce qui s’est réellement passé et comment les échos de ce jour meurtrier continue à empoisonner notre vie avec des restrictions sans cesse plus contraignantes sur nos libertés les plus fondamentales.

Nos pensées vont pour les victimes de cette attaque, leurs proches et ceux qui ont tenté de les sauvé et qui ont perdu la vie, ce faisant. Le monde libre doit refuser le “mensonge officiel” et exiger que la vérité concernant le 11 septembre 2001 soit révélée afin que les vrais criminels soient écroués.

Tags: 9/11, 911, attaques, cia, fbi, maison blanche, agenda secret, cfr, nouvel ordre mondial, banquiers, secrets, évidence, mensonges, vérités, victimes, citoyens américains, deuil national, george w. bush, barack obama, richard martineau, terroristes, al quaida