logo-du-carrefour-st-romualdAvez-vous entendu parler du projet “Carrefour St-Romuald”, à Lévis?

C’est le fameux projet de 400M$, situé juste à l’est du mégacentre St-Romuald et du chemin du Sault, où il va y avoir la construction d’un entrepôt Costco, apparemment dès le printemps 2014 ainsi que le projet “Quartier Sud” du Groupe Maurice. Il y aura des commerces (comme Latulippe et Michaels), des bureaux et du développement résidentiel, sans oublier une nouvelle configuration pour la sortie d’autoroute venant de Lévis, vers le pont Pierre-Laporte.

Même s’il y a beaucoup d’information qui circule à propos de ce projet, il y a encore du mystère, notamment sur l’identité des gens derrière cet important projet qui promet de changer l’apparence et la densité de ce secteur de St-Romuald.

On parle ici de développement assez dense qui sera destiné à des clientèles plus fortunées, surtout si l’on pense au Quartier Sud. Cette résidence pour personnes âgées est déjà pressenti pour être le plus haut-de-gamme de toute la rive-sud. Avec ses 310 unités (en vente ou en location), ce complexe de 7 étages coûtera de 45 à 50M$.

affiche-carrefour-rive-sud-mars-2014

Voici les compagnies qui s’annoncent être derrière le Carrefour St-Romuald:

  • Les Placements D. T. en tant que promoteur (ou maître d’œuvre du projet), basé à St-Nicolas et dont les administrateurs sont Denis St-Cyr (le même mentionné à la Commission Charbonneau par Patrice Mathieu d’AECOM pour son rôle chez Roche ainsi que son rôle dans l’élection d’une conseillère municipale, à Lévis), Jean-Guy Turcotte et Ronald Godbout;
  • Société immobilière Maestri Terra (de Longueuil, société fondée en 2011) dont les administrateurs sont Jean Teasdale, associé et PDG, Jean-Guy Parent, associé et président du conseil, Yves Maurais, associé et secrétaire-trésorier, Louis Lemire, vice-président finance, Carol Ragi-Massoud (femme), vice-présidente, gestion des actifs et Nathalie Duchesne, directrice, gestion immobilière;
  • Logisco qui projette de construire 7 tours à bureaux d’envegure, propriété conjointe de Michel Parent, président et de Roger Parent, fondateur;
  • Le Groupe Maurice qui s’occupe du Quartier Sud, pour les retraités, présidé par Luc Maurice, de Montréal; et
  • Intercom Services Immobiliers de Boucherville, copropriété de Mauvaco, inc., Conser, inc. et Suzy Parent (tous de Boucherville) administré par Yves Maurais, président (et propriétaire de Mauvaco, inc.), Jean-Alain Bisaillon, vice-président, Robert Constantin, vice-président, Michel Labbé, vice-président, Jean-Guy Parent, secrétaire, trésorier (et propriétaire de Conser, inc.) et Suzy parent, vice-présidente.

On voit le nom de famille “Parent” revenir dans presque toutes les compagnies qui développent le Carrefour St-Romuald alors c’est soit le fruit du hasard ou alors, ils se connaissent. Il a été impossible d’avoir des confirmations définitives, à ce sujet.

Il y a donc des compagnies basées ici, à Lévis et d’autres sur la rive-sud de Montréal, soit à Longueuil et à Boucherville (techniquement un quartier de Longueuil, depuis les fusions-forcées du Parti québécois, amorcées en 2000 et conclues en 2006).

Pour mieux saisir l’ampleur du projet, voici quelques statistiques.

Superficie

450,000 pi2 d’espace commercial à louer, variant de 1,500 à 45,000 pi2.

Données démographiques

Zone primaire

  • Population: 202,570
  • Ménages: 91,629
  • Revenu moyen par ménage: 77,414$

Zone secondaire

  • Population: 99,848
  • Ménages: 42,682
  • Revenu moyen par ménage: 62,259$

Ainsi, on prévoit que quelques 130,000 ménages seraient susceptibles de venir y magasiner. Ça semble être amplement de clients potentiels pour faire propérer les commerces qui viendront s’implanter au Carrefour St-Romuald.

zones-de-population-de-levis

emplacement-geographique-du-carrefour-st-romuald

sortie-314-menant-au-carrefour-st-romuald

Pas surprenant que le maire Gilles Lehouillier soit enthousiaste quant à ce projet, tout comme l’était Anne Ladouceur, mairesse-suppléante de Lévis (pour Danielle Roy-Marinelli) lors de l’inauguration officielle qui a eu lieu le 16 novembre 2012.

carrefour-st-romuald-phase-i-et-ii

Le projet est présentement en retard et pour cette raison, ça amènera moins de revenus de taxes à la ville de Lévis. Le projet est censé ramener 1,6M$ par année, en taxes municipales à compter de 2019 (et quelques 300,000$ qui étaient censés être reçus, en 2014, si le projet avait suivi son échéancier). La ville avait exceptionnellement accepté de contribuer financièrement au Carrefour St-Romuald via l’achat de parcelles de terrains et aussi, par l’aménagement des rues principales ce qui correspond à un investissement de 9M$. Ça prendra donc plusieurs années à la ville de Lévis avant de faire ces frais avec ce projet qui nécessitera des centaines de millions de dollars à réaliser (400M$, selon l’estimé).

Du point de vue du citoyen, ça peut sembler assez maigre comme revenu de taxes mais on doit probablement penser à la richesse qui sera créée via ce pôle de développement économique.

Il reste donc encore de nombreuses questions à éclaircir à propos du Carrefour St-Romuald mais on en apprend un peu plus, à chaque semaine qui passe et plusieurs consommateurs de la rive-sud ont hâte de faire leur shopping au Costco sans devoir aller à Ste-Foy.

On souhaite beaucoup de succès à tous les développeurs de cet important projet ainsi qu’à tous ceux qui viendront s’y établir, individuellement, en famille ou avec leur entreprise.