Entre les intérêts du public canadien et celui des télécoms, le CRTC a décidé d’imposer aux Québécois la composition à 10 chiffres, incluant l’indicatif régional, même lorsqu’il s’agit d’appeler son voisin!

La pratique composition locale à 7 chiffres, c’est fini!

Grâce au manque de prévoyance des compagnies de télécoms et à la complaisance malsaine du CRTC, la composition à 10 chiffres deviendra obligatoire dès septembre 2008 — d’ici là, les appels composés avec 7 chiffres seront réacheminés après qu’un message eut informé l’appelant de la nouvelle règle.

Ainsi, au lieu de forcer les télécoms à réassigner les codes régionaux selon des territoires plus conformes à la croissance démographique, le CRTC va forcer tous les Québécois à perdre du temps et de l’énergie à composer 10 chiffres au lieu de 7… et c’est vraiment frustrant.

Comment expliquer que Blanc Sablon sur la Côte-Nord, Percé en Gaspésie, Ste-Marie en Beauce, Roberval au Saguenay et Lévis, dans la région de Québec aient tous le même code régional? Le 418 doit être le code régional qui couvre le plus grand territoire, en Amérique du Nord!

Le CRTC n’a pas protégé le public Québécois devant l’imcompétence relative des télécoms qui ont laissé se multiplier les numéros de téléphones cellulaires sans chercher à les administrer plus intelligemment.

Alors désormais, il faudra se faire à l’idée de composer… 10 chiffres!

Tags: 418, 450, 514, 819, composition, 10 chiffres, 7 chiffres, téléphones, composition longue, composition abrégée, composition locale, interurbain, appels locaux, appel local, télécoms, telco, crtc, bell, telus, rogers, fido, cellulaires, téléphones mobiles, téléphonie, codes régionaux, code régional, indicatifs régionaux, indicatif régional

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il-vous-plaît, entrez votre nom ici