Tanya Fredette se présente en tant que candidat du Nouveau parti démocratique (NPD) dans Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière et pour la connaître un peu mieux, nous lui avons soumis six (6) questions auxquelles elle a accepté de répondre.

Les réponses de Mme Fredette ont été publiées, intégralement:

1. Pourquoi avez-vous choisi de vous présenter, pour le NPD, aux élections fédérales de 2011?

Depuis que je m’intéresse à la politique, j’ai toujours eu un petit faible pour le Nouveau Parti démocratique (NPD). En janvier 2008, j’ai, de ma propre initiative, contacté le président d’association de la circonscription pour lui signifier ma volonté de m’impliquer dans le parti.

De fil en aiguille et avec notamment le déclenchement des élections à l’automne 2008, j’ai participé activement à la campagne électorale. J’en suis sortie avec un grand respect envers nos institutions démocratiques. Lorsque le parti m’a approché afin que je me porte candidate à la campagne actuelle, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté.

J’ai décidé de me présenter pour le NPD aux élections fédérales de 2011 car c’est le parti qui correspond le mieux à mes valeurs, à mes priorités et à ma vision globale de ce que doit être une société. La grande place accordée aux femmes et surtout aux jeunes me tient tout particulièrement à cœur. Bref, j’ai trouvé le parti qui me correspond le mieux et je ne pourrais m’imaginer nul part ailleurs en ce moment.

2. Quelles sont les principales raisons qui devraient inciter les citoyens à voter pour vous?

Les citoyens de Lotbinière–Chutes-de-la-Chaudière devraient voter pour moi car je me soucie des intérêts de chacun. Je travaille véritablement pour le bien être collectif et individuel. J’ai grandi dans la circonscription, je sais ce que les gens veulent. Il est temps que ça change à la Chambre des Communes.

Par mon dynamisme, je suis prête à faire changer les choses et à m’engager pleinement. Ma volonté de combattre cet immobilisme surclasse largement mon manque d’expérience et m’apporte de nouvelles idées pour la circonscription.

Comme ils l’ont démontré à plusieurs reprises, les vieux partis ne tiennent pas leurs engagement. Je suis donc la seule alternative viable pour les électeurs.

3. Parlez-nous de votre programme et de ce qu’il apporte aux citoyens de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière?

J’ai de nombreuses idées pour la circonscription. Néanmoins, j’ai décidé d’axer mon programme autour de quatre grands enjeux.

Tout d’abord, il est nécessaire d’améliorer le transport en commun et de l’étendre à une portion de Lotbinière. D’ailleurs, le NPD a déjà proposé d’augmenter le soutien financier aux municipalités et a déposé un projet de loi afin d’établir une stratégie nationale sur le transport collectif.

De plus, je mise beaucoup sur les jeunes ! Actuellement, il n’existe pas de véritables lieux de rassemblement. J’aimerais, en concertation avec les élus provinciaux, municipaux et les organismes communautaires, créer de tels lieux pour encourager le développement d’une vie communautaire jeune.

Dans un troisième temps, il faut encourager le travail et le développement des PME. Le NPD propose d’ailleurs une mesure visant à diminuer le taux d’imposition de ce type d’entreprise de 2% (11% à 9%) et instaurer un crédit d’impôt à la création d’emplois permettant aux employeurs de recevoir jusqu’à 4500$ par nouvel employé. Il est nécessaire de récompenser les créateurs d’emplois !

Finalement, nos ainés méritent de vivre dans la dignité. À travers plusieurs mesures, dont le fait de doubler les prestations des régimes de pension publics et l’amélioration des soins de santé à domicile, nos aînés pourront vivre à la maison plus longtemps avec une meilleure qualité de vie !

4. Avez-vous pleinement confiance en votre chef de parti, Jack Layton, et si oui, pourquoi?

Le leadership de monsieur Layton est l’une des raisons qui m’ont poussé à m’impliquer et m’investir pleinement au sein du Nouveau Parti démocratique. Alors oui, je lui fais pleinement confiance. Monsieur Layton est un homme de convictions qui réussit à transmettre ses valeurs à ses militants et candidats.

C’est pour cela que chacun, qu’il soit jeune ou plus âgé, femme ou homme, trouve sa place au sein de notre parti. Jack Layton est la seule personne qui peut être premier ministre et représenter les valeurs des Québécois à mon avis. Même dans l’adversité, il fait preuve d’une force et d’une volonté incroyables.

Il est un exemple pour nous tous !

5. À votre avis, quelles sont les principales préoccupations des citoyens dans Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière?

À mon avis, les citoyens de Lotbinière–Chutes-de-la-Chaudière sont préoccupés par des enjeux touchant directement leur quotidien. Même si nous avons une excellente condition économique dans la circonscription, je pense notamment à certains problèmes qui peuvent nuire au développement économique comme la pénurie de main d’œuvre et la question du secteur agricole fragilisé.

Il ne faut pas oublier les conditions de vie de nos aînés et les soucis des jeunes familles.

6. Que pensez-vous de l’influence des lobbys d’intérêts privés qui entretiennent des liens avec les politiciens?

La question des pratiques associées au lobbying est délicate. Bien trop souvent, ce type de pratiques est mal perçu par les citoyens. Néanmoins, il ne faut jamais oublier qu’elles constituent un droit et assurent, dans une certaine mesure, le bon déroulement de la démocratie.

Pour assurer qu’il n’y ait pas de débordement, il est nécessaire d’encadrer ces pratiques par de la réglementation. Même si ces dernières ne sont pas infaillibles, elles tendent à légitimer les activités de lobbying. Le danger est lorsque les liens entretenus entre les lobbys et les politiciens sont trop étroits. De part leurs fonctions, les députés et plus particulièrement le gouvernement a un devoir d’impartialité.

Comme nous avons pu le constater au cours des derniers mois, le gouvernement sortant entretient des liens étroits avec des lobbys d’intérêt privés. Il ne faut pas qu’un parti politique calque son programme, ses politiques sur la promotion des intérêts de ces lobbys car à ce moment-là, il ne défend plus les intérêts des citoyens mais bien les intérêts privés.

Nous aimerions remercier Tanya Fredette d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Bonne chance dans votre campagne électorale, Mme Fredette!

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis arrivé de voyage depuis environ 2 semaines et je n’ai pas entendu parler d’une visite de Mme Fredette dans notre bout de comté. Peut-être suis-je mal branché…!
    D.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il-vous-plaît, entrez votre nom ici