Aux élections municipales de Lévis, le 1er novembre 2009, Nassiba Hammou se présente dans le district 3, secteur St-Nicolas Est.

nassiba_hammou

Voici votre occasion d’en savoir un peu plus sur Mme Hammou et ses objectifs.

Cette scientifique du domaine de l’environnement est la septième candidate du parti Action Lévis. Madame Hammou est déterminée à exercer des pressions pour que les prévisions d’immobilisation et autres, annoncées en 2007, pour son secteur se concrétisent. Elle entend travailler à l’émergence de solutions écologiquement viables et rentables pour le transport en commun de façon à mieux répondre aux besoins des citoyennes et des citoyens. Elle veut encourager un service d’information plus efficient pour les nouveaux résidents de la Ville de Lévis afin de favoriser leur intégration et leur rétention.

Le développement durable proprement défini se cultive ensemble

À Lévis, près de 75% du territoire est occupé par des fonctions agricoles et forestières. Il est donc important de prendre toutes les mesures pour développer ces secteurs d’activités dans une perspective de développement durable. Pour Mme Hammou, il est impératif de préserver ces zones vertes. Par ailleurs, elle aimerait voir s’établir à l’UQAR (Campus de Lévis) un Centre d’excellence mondial de développement et d’innovation en agriculture et en agro-alimentaire. L’implantation d’un tel centre permettrait la création de chaires de recherche et de plusieurs emplois hautement spécialisés pour les générations présentes et futures. L’environnement est une préoccupation constante de la nouvelle candidate d’Action Lévis. «En tout premier lieu préserver l’eau potable, notre source de vie»!… dit-elle. Beaucoup de travail a été fait pour assurer à la ville de Lévis un approvisionnement constant. Mme Hammou reste préoccupée par la qualité de l’eau brute dont les deux principales sources d’approvisionnement sont la rivière Chaudière (hautement polluée) et le fleuve Saint-Laurent. Les déboisements sévères qui ont lieu dans son district pour permettre le développement domiciliaire sont une autre source de grande préoccupation pour la candidate. « Il faut prendre tous les moyens nécessaires pour garantir la pérennité des paysages naturels, des boisés uniques et de la biodiversité. Le développement durable, j’entends par là celui dans lequel les dimensions humaine et environnementale sont d’importance capitale autant que la dimension économique, se cultive ensemble», soutient madame Hammou.

Régler le problème du transport de façon écologique et économique

Dans le secteur Saint-Nicolas Est, comme dans plusieurs autres secteurs de la ville de Lévis, le transport en commun reste inefficace; quelques heures supplémentaires ont été ajoutées, mais les autobus ne passent pas toujours aux bonnes heures. « On sait quand on part, mais on ne sait jamais quand on pourra revenir », souligne madame Hammou. La candidate croit qu’il faut revoir en profondeur le dossier du transport en commun dans le secteur. Malgré l’achalandage spécifique du district qui ne nécessite pas de gros autobus, l’administration en place en a déjà acheté pour résoudre ce problème. Ce qui n’est pas la solution la plus économique. Elle croit qu’en améliorant l’offre de transport en commun et en faisant sa promotion, on favoriserait une plus grande utilisation du transport collectif, on diminuerait les pressions sur les réseaux de transport, et ce faisant on réduirait l’émission de gaz à effet de serre et répondrait mieux aux attentes de la population. « Le développement des pistes cyclables, l’utilisation bien pensée du transport ferroviaire, d’un service de location de vélos ou d’un éventuel tramway et de navettes contribuerait à faire de Lévis un modèle de ville verte » fait valoir Mme Hammou.

Des services plus complets d’information pour tout nouveau résident de la Ville de Lévis

Mme Hammou appuie la volonté du parti Action Lévis de mettre en œuvre un plan d’action pour favoriser la mise en valeur de la diversité lévisienne. En effet, elle a participé à la fondation de l’organisme Le Tremplin, un centre pour les familles immigrantes. Elle considère toutefois qu’il reste encore beaucoup de travail à faire pour favoriser et accélérer l’intégration des nouveaux arrivants quels qu’ils soient. Le parrainage de ces personnes par des familles installées de longue date à Lévis lui apparaît comme une solution intéressante de rapprochement interculturel. La Ville de Lévis devrait s’impliquer davantage pour offrir une pochette de bienvenue à tout nouvel arrivant et certaines facilités (cartes d’autobus gratuites, séances d’information ou visites guidées…). Ces mesures assureraient une meilleure rétention des migrants et immigrants sur le territoire qui apprivoiseraient la nouvelle ville et y développeraient plus rapidement un sentiment d’appartenance.

Nassiba Hammou a près de 30 ans d’expérience dans le domaine de l’assainissement de l’eau. Elle est également docteure en métrologie des polluants et en chimie des eaux. Par le biais de GESTEA, entreprise de services localisée à Saint-Nicolas depuis 12 ans, elle se veut chef de file dans l’innovation socialement responsable. Elle sensibilise et encourage les entreprises à intégrer la gestion stratégique de l’eau dans leurs procédés. Cette année, elle a été membre de la Commission consultative de l’environnement, de l’eau et de la qualité de la vie de la Ville de Lévis.

Si vous voulez joindre Nassiba Hammou, son numéro de téléphone est le (418) 836-2519.

logo_action_levis

Bonne chance à Mme Hammou lors des élections municipales!

Tags: nassiba hammou, action lévis, politique municipale, lévis, ville de lévis, élections à lévis, citoyens

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il-vous-plaît, entrez votre nom ici