Au risque d’offenser les individus qui se drapent de la tête aux pieds dans leur religion, celles-ci ne sont que ces mécanismes de contrôle.

Les religions existent pour contrôler les être humains qui n’ont pas eu l’occasion de comprendre leur propre spiritualité et qui achètent le proverbial fast-food spirituel des religions et même des sectes.

Dans tous les cas, les religions visent à contrôler les humains et à monnayer ensuite cette influence en échange de faveurs, de privilèges et de richesses.

Quiconque ignore cette évidence fait de l’aveuglément volontaire.

Juste pour remettre les choses en contexte, notons d’abord les faits suivants:

  1. Chaque humain est unique (même les jumeaux se ressemblent tout en demeurant uniques);
  2. Notre vérité existe en synchronicité avec notre unicité (autrement dit, la vérité de l’un ne sera pas nécessairement la vérité pour un autre, la vérité ayant autant de facettes qu’il y a d’humains pour la faire sienne, à sa manière);
  3. Pour découvrir sa vérité, sa place dans le monde et sa mission dans cette réalité, il nous faut explorer notre propre spiritualité et NON TOMBER DANS LE PIÈGE DES RELIGIONS qui consiste à vous éloigner de votre cœur (lire: vos certitudes et votre amour) pour vous maintenir dans votre tête (lire: vos peurs) afin de vous garder occupés à lire la “bible” ou le “coran” qui sont des ouvrages destinés à vous maintenir sous le contrôle d’une doctrine qui se veut interprétable pour conférer un pouvoir sans fin aux “officiers du culte” de ces religions (vous voyez le racket).

En gros, il faut comprendre que vos vérités sont EN VOUS et non-pas dans un “livre religieux” où, disons-le, il peut y avoir de belles histoires mais jamais vous n’y trouverez VOTRE VÉRITÉ puisque vous êtes uniques.

Les religions sont obligées de vous déconnecter de vos certitudes et de votre cœur pour vous emmener dans votre tête (votre mental, votre “rationnel”) pour vous emprisonner dans les limites de leurs dogmes religieux.

Une religion n’est rien d’autre qu’une prison pour votre esprit dont vous pouvez vous évader à tout moment en retournant dans votre cœur, où se manifeste le plus complètement votre unicité, sur tous les plans.

Le livre religieux que les prêtres, imams et autres “pushers religieux” insistent pour vous forcer dans la gorge sont des armes contre ce qu’il y a d’unique en vous. Ce qui est unique en vous est d’ailleurs la véritable signature divine (puisque vous êtes divins, dans votre cœur) d’où il leur faut absolument vous arracher pour que vous acceptiez de vous nier, vous-même, afin de les valider, eux, les religieux, dans le contrôle qu’ils recherchent sur vous.

Bien sûr, les religieux vous promettront mondes et merveilles si vous vous éloignez de votre propre spiritualité pour rejoindre les brebis autrefois égarés qui bêlent à l’unisson pour vénérer un ami imaginaire. Du même coup, les religieux vous menaceront des pires conséquences imaginables si vous refusez le contrôle qu’ils insistent pour obtenir sur vous, en niant l’essentiel de votre unicité au passage, ça va de soi. Attendez-vous à brûler en enfer pour l’éternité si vous tombez dans le panneau du narratif de haine des religions contre quiconque choisirait “la concurrence”, incluant la spiritualité personnelle qu’une personne équilibrée et près de son cœur choisira, s’il prend conscience de son pouvoir infini, à l’intérieur de lui même.

Or voilà, toutes les actions de la religion sont faits pour vous éloigner de vous même et voici comment:

  1. Votre force vive se doit, dans les religions, d’être canalisée au travers de prières adressées à un tiers, un ami imaginaire, un “dieu” qui n’existe que dans l’imagination des humains qui l’ont créé, pour en dériver un énorme pouvoir sur les masses de personnes qui “cherchent une direction à leur vie”;
  2. Vous devez vous rendre à un endroit physique précis pour “célébrer” votre religion, ajoutant de ce fait à l’influence de ce lieu (i.e.: église, mosquée et autres “lieux de culte”) qui procure un pouvoir à quiconque l’administre;
  3. Jamais la religion ne vous permet de vous considérer comme véritablement unique ou divin puisque vous n’être qu’un (autre) “enfant de Dieu” et par conséquent, vous n’avez rien d’un “dieu” (tout en demeurant sous sa haute bienveillance, tant que vous bêlez la même chose que les autres moutons);
  4. Avec la religion, vous devez laisser votre sens critique au vestiaire, pour ainsi dire. Aucune religion n’accepte la critique puisque “Dieu est grand”, “Dieu a toujours raison” et les “voies du Seigneur sont impénétrables”… autant de paroles creuses destinées à nier votre spiritualité, votre unicité et votre divinité.

C’est facile pour les religieux de se laver les mains de leurs exactions puisque leur “Dieu” pardonne toujours les repentants, ce qui, dans les faits, implique de devenir plus religieux que la norme pour expier “le péché”, au sens religieux de la chose.

Vous voyez le genre de pouvoir que la religion dérive de ses différentes règles?

Au Québec

Oui, parlons-en du Québec.

On a remis la religion catholique à sa place avec une révolution qui se dit tranquille mais un des résultats de cette révolution, c’est que les Québécois ont rejeté l’Église catholique qui a, trop longtemps, exercé un pouvoir malsain sur leur vie.

En foutant l’Église catholique à l’extérieur de nos communautés, de nos maisons et de nos cœurs, nous avons dégagé l’espace pour explorer notre propre spiritualité et ce faisant, nous avons rapidement compris que la “bible”, en plus de ses milliers de contradictions, n’était qu’un outil de manipulation.

Aucun Québécois sorti de l’emprise de l’Église catholique ne veut y retourner, d’où la difficulté de l’Église à trouver de nouveaux “fidèles” pour financer sa continuité. Ce n’est pas gratuit, la religion! Ça coute cher les grosses bagues en or qui ornent les doigts des vieux dirigeants religieux. Et ce sont les moutons qui paient, avec autant de ferveur qu’ils bêlent pour clamer leur amour pour leur ami imaginaire.

Il y aura toujours des individus qui s’ignorent et qui achètent l’histoire officielle d’une religion ou d’une autre mais heureusement, la conscience humaine évolue et en ouvrant notre cœur plutôt que de n’utiliser que notre tête (comme les religions souhaitent qu’on le fasse… ayant bien trop peur qu’on les démasque dès qu’on se met à ressentir notre vérité, via notre connexion avec notre cœur), nous comprenons le subterfuge des religions.

Mais les Québécois sont rendus là parce qu’ils ont évolué.

Alors…

Imaginez l’horreur quand nos dirigeants, en pleine panique parce qu’ils ne nous contrôlent plus par la religion, se lancent à corps perdu dans les bras d’une autre religion, l’Islam, pour bâtir ici, au Québec et au Canada, un nouveau piège religieux qui servira à nous contrôler.

Et oui, la montée de l’Islam au Canada n’est qu’une autre tentative honteuse pour nous contrôler.

D’ailleurs, qu’importe la religion, ceux qui la contrôlent en dérivent les mêmes avantages et eux, tout privilégiés qu’ils sont, ne voudraient surtout pas s’en passer.

Alors il leur faut des moutons.

Islam

Dans les 57 pays à majorité Musulmane, dans le monde, c’est l’Islam qui dicte la vie religieuse mais aussi, dans presque tous les cas, la vie sociale.

Nos élites canadiennes seraient folles de joie de pouvoir exercer un contrôle aussi serré sur tous les aspects de notre société qu’avec l’Islam, comme ça se fait dans les pays Musulmans.

C’est la raison pour laquelle la religion Islamique est popularisée par Radio-Canada / CBC où ses portes-paroles sont totalement incapables de la critiquer et que dire de Justin Trudeau qui ne manque pas une seule fête Musulmane et qui se rend sur l’île de l’Aga Khan dans les Caraïbes pour y passer des vacances!

Il faut comprendre que les élites qui dirigent le Canada, derrière l’écran de fumée que constitue Justin Trudeau et ses Libéraux pro-Islam et pro-multi-culturalisme (au lieu de l’inter-culturalisme qui favorisera le vivre ensemble plutôt que la ghettoïsation du multi-culturalisme) veulent que le peuple souffre assez pour finir par adopter une religion lorsque tout devient sombre, dans leur vie. Et si c’est l’Islam, c’est tant mieux pour les élites car les moutons sont tenus dans une camisole de force idéologique d’où l’humain s’ignore pour satisfaire aux désirs d’une “figure divine” dont les “écrits” sont interprétés au gré des désirs de l’élite, par les “religieux” qui comprennent de quel côté ils doivent faire souffler le vent (de leurs interprétations) pour dériver la bienveillance des élites qui récompensent ceux qui favorisent leur réussite (comme la famille du roi d’Arabie Saoudite qui aime l’interprétation la plus radicale possible du Coran puisque ça la protège d’un soulèvement populaire).

De la grosse magouille, donc.

C’est la raison pour laquelle des millions de Québécois et de Canadiens disent NON à la montée de l’Islamisme basé sur la Charia, au pays.

Oui, la Charia, cette loi islamique barbare qui ne reconnait pas l’égalité homme-femme et qui permet la pédophilie, la polygamie, le mensonge, le viol, la violence, la torture et la traque sans merci des infidèles. C’est assez clair que cette vision régressive du monde n’a ni sa place au Canada, ni ailleurs dans le monde, même si malheureusement, elle gagne en “popularité” avec de nouveaux adhérents qui acceptent leur nouvelle religion sous la contrainte (soit tu te convertis, soit tu meurs décapité… c’est ÇA, le “pitch de vente” de l’Islam dans la plupart des pays où la Charia a déjà force de loi).

Alors voilà où l’on en est.

Les Québécois qui ont rejeté la religion à la faveur d’une saine spiritualité personnelle.

Ce que feront éventuellement les Musulmans qui finiront par voir à quel point leur religion est autant une arnaque que la religion Catholique ou Juive ou même le Bouddhisme.

Et nos élus, trop souvent des pantins des élites, qui travaillent à faire croitre les religions (crédits d’impôts, favoritisme et autres privilèges) avec des doctrines destructives comme le multi-culturalisme et la protection des religions, aux frais des contribuables, incluant les millions qui ne veulent plus de religions dans leur vie.

C’est cette grande supercherie qu’il faut dénoncer et combattre.

Si vous n’avez rien compris à ce billet, relisez-le en essayant d’écouter votre intuition plutôt que des idées implantées dans votre esprit par les religions, vous verrez, vous comprendrez bien mieux.