À propos du titre, ce n’est pas l’auteur de cet article qui le dit mais plutôt l’oracle d’Omaha, le milliardaire Warren Buffet.

Qu’importe vos contacts, ce gars-là sait probablement des choses que nous ne savons pas et s’il recommande aux gens qui l’écoutent d’éliminer leurs dettes de cartes de crédit, c’est qu’il est probablement grand temps de le faire.

Généralement parlant, il dit souhaiter que les consommateurs réduisent leurs dépendance à l’endettement, notamment par le biais des cartes de crédit: “Je ne sais pas comment gagner de l’argent en empruntant de l’argent à 18% ou 20%” a-t-il dit avant d’ajouter “C’est la faillite assurée” — ça a le mérite d’être clair.

Pour ceux qui ne s’en rappellent plus, voici de quoi devrait (idéalement) avoir l’air votre prochain relevé de carte de crédit:

releve_visa_entierement_paye

Ou enfin, rendez-vous aussi près que possible du “0$ d’endettement”, par carte de crédit… en espérant que ça en reste là!

Et une fois que vous arrivez à ce chiffre magique, profitez-en pour mettre les ciseaux dans votre carte pour ensuite la canceller auprès de l’émetteur.

Ne perdez pas de vue qu’une dette de 15,000$ laissée sur votre carte de crédit à 19,4% d’intérêts annuels vous coûte, au bas mot, quelques 2,910$ en intérêts!

C’est si simple de payer comptant ou via une carte de guichet (et via PayPal, en ligne) que votre divorce d’avec Visa ou MasterCard ne devrait pas être si pénible que ça. Si vous voulez “un petit coussin en cas d’urgence”, négociez une marge de crédit sur votre compte bancaire et utilisez-la au besoin.

En faisant votre possible pour ne plus recourir à l’endettement via des cartes de crédit, vous serez plus riches et ferez plaisir à Warren Buffet. Vous ferez d’une pierre, deux coups!

Tags: argent, dettes, endettement, cartes de crédit, crédit à la consommation, 19.4%, taux d’intérêt, faillite, warren buffet, oracle d’omaha, crainte d’inflation, intérêts payés, marge de crédit, banque, caisse, risque d’endettement, paiement direct, argent comptant, finances personnelles, québec, lévis, chaudière-appalaches