Politique canadienne « extrême »

883

Sortez le maïs soufflé, commandez de la pizza et invitez vos amis, il va y avoir de l’action à la télé au cours des prochains jours!

Oubliez les sports où des millionnaires étrangers s’affrontent en faisant semblant de vouloir gagner « à tout prix », il s’agit ici d’une véritable lutte épique pour le pouvoir absolu, en direct d’Ottawa.

Il semble que le match de politique canadienne « extrême » opposera, d’une part, le Parti conservateur qui a multiplié les décisions hâtives, inconsidérées et généralement malvenues et de l’autre, l’union improbable (hier encore) entre le Parti libéral, le NPD et… le Bloc québécois — c’est à en perdre son latin.

Et qu’est-ce qui a -vraiment- fait déborder le vase?

Sûrement pas les 25MM$ donnés en vitesse par les Conservateurs à la SCHL (indirectement à l’intention des banquiers de Bay Street) ou les 50MM$ ajoutés, par la suite, pour « combattre la crise financière » (alors qu’on sait que cet argent va -encore- aux banquiers milliardaires)… et bien non, c’est la menace de couper pour environ 27M$ de subsides aux partis politiques qui a mis le feu aux poudres!

Alors si vous vous demandez ce qui titille le plus les partis d’opposition au Parlement, sachez que ce ne sont pas les 75MM$ offerts sur un plateaux d’argent aux banquiers milliardaires de Toronto mais bien quelques dizaines de millions en « subventions » qui, selon les Conservateurs, doivent être coupés.

C’est dire à quel point les parlementaires voient à LEURS intérêts mais pas AUX NÔTRES.

Alors voilà, la table est mise.

Il va y avoir des flamèches dans tous les sens, dans les corridors du Parlement!

Tags: politique canadienne, crise au parlement, parti conservateur, parti libéral, parti néodémocrate, bloc québécois, stéphane dion, premier ministre du canada, parlement, crise parlementaire, députés, coalition, gouvernement de coalition, partis de l’opposition

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.