Il y a une grande différence à faire entre “les Israéliens” où l’on retrouve plus de 20% de citoyens d’origine Arabe et une large part de “gens normaux” qui ne tirent pas les ficelles, au gouvernement et “Israël”, en tant qu’État.

Pourquoi établir cette différence?

Parce que ce serait bête de mettre tout le monde dans le même panier, au moment où l’attaque sauvage de l’armée israélienne contre des bateaux d’aide humanitaire (non-armés) naviguait en eaux internationales provoque l’opprobre à la fois des gouvernements du monde entier et bien sûr, des gens qui n’en peuvent plus de voir les Arabes de la bande de Gaza vivre dans l’équivalent technique d’une prison à ciel ouvert.

Ainsi, ce ne sont pas tous les Israéliens qui se sont lancés à l’assaut d’une flottille de bateaux transportant de l’aide humanitaire car l’opération a été, semble-t-il, orchestrée par les militaires. Ceci dit, on se doute que ces militaires ont reçu une approbation, au préalable, des décideurs politique (ou administratifs) avant d’aller tuer neuf (9) civils, dans les eaux internationales.

Plusieurs “grands médias”, comme Haaretz, ont beau prendre les soldats de l’armée israélienne en pitié pour avoir dû faire face à une opposition de la part des civils qui étaient sur les bateaux transportant de l’aide humanitaire, on ne peut pas prendre leurs gérémiades au sérieux. Après tout, les civils qui se sont fait attaquer par l’armée israélienne —avec les armes les plus modernes— n’avaient que quelques lance-pierres, des billes (!), des barres de fer (improvisées) et quelques couteaux. Combat inégal, vous dites?

Et ce n’est pas tout car si des pirates vous attaquent en eaux internationales, vous avez le droit de vous défendre du mieux que vous pouvez pour sauver votre peau et neuf (9) morts plus tard, chez les civils, ont comprend pourquoi ils se sont attaqués aux bandits qui ont pris d’assaut leur bateau (armés jusqu’aux dents).

Feriez-vous confiance, vous, aux soldats israéliens qui débarquent, lourdement armés, depuis des hélicoptères de combat?

Si vous dites “oui”, vous êtes joyeusement naïfs parce qu’à l’évidence, ils peuvent vous tirer entre les deux yeux et s’en tirer, sans même une proverbiale petite claque sur les doigts! C’est ça, le racisme “made in Israël” où la vie humaine “des autres” n’a aucune valeur et là, en mer, ils ont traité les civils qui amenaient de l’aide humanitaire comme ils traitent les Palestiniens depuis des décennies.

Il est temps pour les Canadiens de dire à Israël, en tant qu’État-pirate, qu’il n’est plus le bienvenu, ici.

Pourquoi serions-nous les amis d’un État-voyou qui tue des civils, en eaux internationales, en toute impunité?

C’est faux de dire que tous les Arabes sont pro-Hamas. Aussi faux que de dire que tous les Québécois sont souverainistes quand le PQ est au pouvoir. Il faut cesser de laisser faire l’oppression israélienne sur la bande de Gaza et le reste des territoires morcelés de la Palestine sous prétexte que près de quatre (4) millions d’Arabes ont voté pour du sang neuf, représenté par le Hamas, aux dernières élections.

En sachant que l’État-voyou et raciste d’Israël s’entête à faire souffrir des civils arabes sur la base de leur origine ethnique, le temps est venu pour le Canada de se dissocier de ces terroristes étatiques qui ne manifestent aucun remords malgré les morts qui s’accumulent.

Comme si ce n’était pas assez, Israël détient toujours 630 personnes qui se trouvaient sur la flottille de bateaux qu’elle a intercepté. Considérant qu’Israël est désormais un État-pirate, dirigé par des militaires sans jugement qui n’hésitent plus à s’attaquer à des convois humanitaires en eaux internationales et appuyé par des politiciens sans conscience ou remords, ces 630 personnes sont, dans les faits, des otages.

Ces 630 otages permettront à Israël de se négocier une “sortie honorable” de cette inconfortable situation. Ça prouve, encore une fois, la mauvaise fois maladive des dirigeants israéliens qui n’ont aucune intention de favoriser l’établissement d’une paix durable, dans la région.

Le Québec, étant encore plus sensible à la misère humaine que les autres Canadiens, ne voit pas d’un bon œil que les militaires israéliens se permettent ainsi de se transformer en pirates, en terroristes, pour ensuite prétendre représenter les plus hautes valeurs morales. Les mensonges ne passent plus.

Il ne faut pas compter sur Jacques Gourde, dans Lotbinière—Chutes-de-la-Chaudière, pour faire entendre —avec force— le courant d’indignation qui a cours, dans la population.

Il ne faut pas, non-plus, compter sur son chef “conservateur” Stephen Harper qui vient d’accueillir le bandit-en-chef d’Israël Benyamin Netanyahou et qui n’ose pas condamner trop sévèrement les gestes qui viennent d’être commis.

Et n’attendez rien de la lopette de service, Michael Ignatieff qui conduirait les chars d’assaut israéliens lui-même, s’il le pouvait tellement il est “vendu” au puissant lobby israélien.

Autrement dit, nos politiciens “conservateurs” et “libéraux” couchent avec les Israéliens alors il ne faut surtout pas attendre d’eux qu’ils fassent leur travaillent et qu’ils condamnent —à son juste titre— cette attaque barbare, dans des eaux internationales qui n’appartiennent PAS à Israël et où l’État hébreux n’a, en fait, aucun droit de plus que “les autres”.

Il était important de bien différencier les Israéliens qui doivent aujourd’hui avoir honte et les criminels de l’armée israélienne qui devraient, à l’heure actuelle, croupir dans une prison pour attendre d’être jugés pour les gestes impardonnables qu’ils ont posé.

Les Canadiens doivent cesser de voir Israël avec des lunettes roses — cet État-voyou tyrannique vient de verser la proverbiale goûte d’eau qui fait déborder un vase déjà plein.

Tags: israël, bande de gaza, tyrannie, oppression, attaque sauvage, eaux internationales, aide humanitaire, armes, militaires, armée israélienne, lobby israélien, jacques gourde, stephen harper, michael ignatieff, indignation, civils, citoyens, canada, québec

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il-vous-plaît, entrez votre nom ici