Alors que le numéro de téléphone 911 est réservé aux urgences, le 811 reçoit les appels un peu moins urgents, ayant trait aux problèmes de santé.

En cette période d’hystérie pro-vaccination (pilotée par l’OMS et relayée directement par Santé Canada et le MSSS), les Québécois sont complètement paniqués et n’hésitent pas à prendre d’assaut le 811 pour poser toutes sortes de questions liées à la grippe A(H1N1) qui, pour l’instant, demeure un phénomène médiatique bien plus qu’une réelle pandémie.

Ainsi, pour la toute première fois depuis longtemps, la ligne 811 sonnait “engagée“, ce soir à 19h30.

Il a fallu attendre jusqu’à 19h42 pour entrer dans le système téléphonique et là, il y a un nouveau menu qui dit d’appuyer sur le “1” pour les questions liées à la grippe et le “2” pour toutes les autres questions.

Si vous appuyez sur le “2” pour toutes les autres questions, il y a bien sûr un délais d’attente et le nôtre a été de 34 minutes.

Ouf…

Si vous ne décédez pas de la grippe porcine, vous allez sûrement avoir le temps de piquer un petit somme en attendant de pouvoir parler à une infirmière du 811!

Ceci dit, il faut préciser que ces infirmières font de l’excellent travail et qu’à plusieurs égards, elles sont bien plus utiles que des médecins qui aujourd’hui, ne prennent plus le temps de “suivre” leurs patients.

Enfin bref, il y avait tellement de monde sur le réseau téléphonique que pendant une bonne vingtaine de minutes, la musique coupait régulièrement, ce qui n’arrive jamais, en temps “normal”.

C’est fou comme cette grosse campagne de peur “pro-vaccins”, originant du nouvel ordre mondial et de son bras médical, l’OMS (sous le contrôle de l’ONU), a réussi à faire paniquer un aussi large segment de notre population.

Les parents veulent protéger leurs enfants mais achètent la théorie du “vaccin à tout prix” qu’entretiennent les “grands médias” en oubliant complètement les fondements d’une bonne santé: alimentation sélective (sans OGM, aspartame ou excès), exercices réguliers (des “jumping jacks” deux ou trois fois par jour, pendant 15 minutes chaque fois, font amplement l’affaire) et saines habitudes de vie (en évitant les contaminants et en réduisant le stress).

C’est comme si des centaines de milliers de parents québécois ne voyaient plus que la vaccination, dans leur proverbiale soupe!

Si notre créateur (quel qu’il soit) avait voulu que nous laissions des transnationales pharmaceutiques qui multiplient les “secrets de fabrication” nous injectent des liquides infectes (et toxiques, surtout lorsqu’ils contiennent des adjuvants, comme l’AsO3 de GSK), nous aurions un “trou à piqures” où nous pourrions recevoir sans tracas des cocktails dont nous ignorons “les secrets”.

Mais bon, nous n’avons pas de “trou à piqures” alors il faudrait peut-être imaginer qu’il existe autre chose que les vaccins, dans la vie, comme l’hygiène et le contrôle des sources d’éclosions bactériennes et virales et par la suite, de contamination.

Plus vous lirez sur le sujet, plus vous finirez par comprendre pourquoi les vaccins, dans leur forme actuelle, sont une très mauvaise idée et comme nos enfants en reçoivent une quarantaine avant l’âge de 12 ans dans le “programme de vaccination” actuel, il faut se poser de très sérieuses questions sur l’innocuité réelle de ces injections intra-dermiques “cautionnées par l’OMS”.

Finalement, ne pensez pas que le squalène est “sans danger” comme le prétendent nos “autorités publiques” qui négligent de dire que le vaccin dont ils font actuellement la promotion n’a jamais été testé de manière convenable avant d’être administré à grande échelle.

Autrement dit, si vous voulez être un cobaye humain, c’est votre opportunité par excellence et surtout, soyez patients si vous appelez au 811 ou sinon, attendez que la “pandémie de grippe” soit passée avant d’appeler!

Tags: 811, 911, urgence, questions de santé, santé, maladie, infirmières, médecins, québec, service d’urgence, influenza a, h1n1, grippe porcine, grippe a(h1n1), pandémie, aso3, gsk, adjuvant, vaccin, vaccin adjuvanté, oms, onu, santé canada, msss, virus, nanovirus, canada

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il-vous-plaît, entrez votre nom ici