carte-geo-de-chaudiere-appalachesLa région

Composée de 136 municipalités, la région administrative de Chaudière-Appalaches est constituée des MRC et TE suivants:

La région de Chaudière-Appalaches est située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, face à la ville de Québec, entre les régions du Centre-du-Québec et du Bas-Saint-Laurent. Elle doit son nom à la magnifique Rivière Chaudière la traversant du sud au nord et aux montagnes Appalaches composant sa partie sud.

Démographie

En 2010, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) nous apprenait ce qui suit, à propos de la démographie de la région de Chaudière-Appalaches:

  • Population: 403,276
  • Superficie: 15,216 km2
  • Densité: 26.5 habitants / km2
  • Indice synthétique de fécondité: 2.0
  • Naissances: 4,574
  • Décès: 2,830
  • Accroissement naturel: 1,824

Chaudière-Appalaches connaît une belle croissance démographique grâce à l’arrivée de jeunes familles recherchant une belle qualité de vie à un coût plus abordable qu’à Québec, où les taxes ont connu une hausse considérable.

Climat et végétation

Malgré des hivers froids ainsi que de nombreuses précipitations, le climat continental humide de la région lui assure aussi des étés très doux et très agréables, propices à bon nombre d’activités extérieures.

Quant à la végétation, elle est principalement constituée d’une forêt mixte qui recouvre 74% de l’aire du lieu. Trois domaines bioclimatiques sont présents: celui de l’érablière à tilleul, celui de l’érablière à bouleaux jaune et celui de la sapinière à bouleaux jaune. 

Ressources naturelles

La ressources naturelles de la région de Chaudière-Appalaches se résument principalement à ses forêts (qui occupent d’ailleurs les trois quarts de son territoire), à son riche sous-sol qui regorge de matériaux tels l’amiante, la pierre, le sable et le gravier et à ses terres fertiles.

L’industrie forestière, qui produit essentiellement de la pâte à papier et du bois de chauffage ou de construction est très prospère.

Cependant, le domaine minier, qui repose sur le commerce de la fibre d’amiante, souffre depuis quelques années d’une baisse continuelle du nombre d’emplois.

Le secteur agricole, quant à lui, est axé sur l’élevage de porcs et la production laitière. Avec ses terrains qui occupent environ 508,000 hectares et ses quelque 6,000 fermes, il a permis à la région d’atteindre le statut de deuxième région agricole la plus importante du Québec.

En effet, la Chaudière-Appalaches compte 19% des fermes 18,5% des revenus agricoles bruts de la province.

Desserte média

Le blogue Chaudiere.ca s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la région de Chaudière-Appalaches, à commencer par la ville de Lévis qui compte 138,222 habitants répartis dans trois arrondissements, soit Desjardins, Chaudière-Est et Chaudière-Ouest.

Ici, il est question de la vie, en général mais aussi, de politique, de développement et de protection de l’environnement.

En plus de publier des nouvelles, nous ajoutons des opinions lorsque ça s’y prête car au fond, un blogue, c’est une voix citoyenne qui tranche avec le recul journalistique. Si un citoyen le ressent et si c’est un sentiment partagé, ça vaut souvent la peine d’en parler, ensemble.

Merci de nous lire

En plus de nous lire régulièrement, assurez-vous de partager les billets qui vous plaisent dans vos réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter. Si ça vous intéresse, ça intéressera sûrement aussi vos amis et connaissances.

Si vous avez une entreprise et voulez annoncer dans le blogue Chaudiere.ca, vous n’avez qu’à nous écrire pour nous en parler.

Vous avez une bonne idée d’article? Faites-le nous savoir et nous ferons des recherches sur le sujet.

Alors voilà, bonne lecture, cher visiteur!

 

entry_deco_signature_cg

Claude Gélinas
Éditeur, Chaudiere.ca

Tél.: (418) 832-0694
Courriel: cgelinas@logixca.com

 

Votre Nom (obligatoire)

Votre Email (obligatoire)

Sujet

Votre Message